J’ai ralenti mon métabolisme, comment je relance la machine ?

Vous faites de la musculation depuis un certain temps et vous ne voyez pas (ou très peu) de résultats ? Vous ne perdez pas de poids alors que vous mangez équilibré ? Pire, vous prenez un peu de poids au moindre repas un peu plus riche ? Et si, votre métabolisme était déréglé, vous y avez pensé ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne suis en aucun cas une professionnelle de la santé et de la nutrition, néanmoins c’est un sujet qui me passionne, j’ai donc de nombreuses recherches et lectures à mon actif. Les propos qui vont suivre ainsi que le témoignage sont strictement personnels, je vous fais part ici de mon expérience et rien d’autre.

Depuis que j’ai commencé la musculation (soit 2 ans) j’ai toujours trouvé que je n’avais pas les résultats que je « devrais » avoir pour une fille qui fait 6h de musculation par semaine et qui a une bonne alimentation. Je me suis longtemps cherchée, j’ai calculé mes dépenses caloriques journalières sur plusieurs sites et j’ai compté mes calories par curiosité. Comme je désirais essentiellement perdre quelques kilos de graisse, une simple réduction de calories devait suffire. Et pourtant, non.

J’ai demandé des conseils à de nombreuses personnes et coachs à ma salle de sport ; j’ai même été suivie par David Costa. Tout ça et toutes mes recherches se rejoignaient sur le fait que pour perdre un peu, 1600-1700 kcal c’était l’idéal pour ma taille et mon poids, avec des macros aux alentours de 150G, 100P et 65L. Ça tombait bien puisque c’était déjà ce que je consommais et ce, sans aucune contrainte puisque je n’ai (étrangement) pas un grand appétit malgré mes activités sportives. Rien ne bouge, ni sur la balance et encore moins dans le miroir. Pendant des mois j’ai consommé ce nombre, en me remettant souvent en question « mais est-ce que c’est assez ? », « est-ce que mon métabolisme est ralenti et fait que mon corps stocke ? » et je finissais toujours par me réappuyer à nouveau sur les « théories » et informations des coachs.

Et puis arrive mars 2016, les vacances de Pâques, je pars au ski. Je mange forcément autrement que chez moi :  pas de porridges, pas de gaufres de saines, pas de légumes en quantité, pas de glucides complexes. Le matin c’est baguette avec confiture ou Nutella, le midi c’est baguette avec fromage et quelques crudités et le soir, c’est pâtes bolo, raclette, et cie. Au retour, surprise, j’ai perdu presque 2kg, je suis scotchée. Alors oui au ski on brûle pas mal de calories mais j’ai aussi mangé plus et « moins bien »… Je me remets à manger à mon habitude, 1600-1650 kcal, voire moins car je traverse une phase difficile. Résultat ? Je stagne et…je reprends ce poids au moindre resto ou repas plus riche. À ce moment-là, je n’ai presque plus de doute, mon corps est complètement paumé, mon métabolisme est ralenti.

En mai je prends la décision d’augmenter mes apports caloriques au niveau des glucides pour être précise, puisque je consomme assez de protéines et de lipides. J’ajoute 100 kcal tous les mois. Ce n’est pas facile, je n’ai jamais faim, j’ai donc l’impression de manger beaucoup plus que ce qu’il n’en faut pour mon corps. En plus, je suis obligée de compter et peser presque tout pour être certaine de manger assez, c’est contraignant. Aujourd’hui, nous sommes en octobre, je suis donc passée de 1600 kcal par jour à 2000. Je n’ai pas grossi (plusieurs personnes affirment même que je me suis affinée), je mange pleiiiiin de glucides et le plus important pour moi, j’entrevois des changements sur mon corps, mes muscles gagnent enfin en définition et j’ai plein d’énergie lors de mes entraînements.

D’après les différents calculs que j’ai fait sur plusieurs sites pour avoir mes dépenses journalières (sport compris), celles-ci se situent aux alentours de 2200-2300 kcal, je vais donc continuer d’augmenter progressivement et de voir ce qu’il se passe. Une fois que j’aurai totalement trouvé ma maintenance (et en fonction des changements visibles sur mon apparence), je diminuerai de 200 ou 300 kcal pour perdre un peu. Je verrai, je ne suis pas pressée, ce qui compte pour moi c’est de restaurer mon métabolisme et de fournir à mon corps ce dont il a besoin pour fonctionner.

Je ne dis pas que c’est la meilleure méthode, je me cherche depuis 2 ans mais c’est la seule fois où j’ai l’impression d’être sur la bonne voie.

Si vous vous reconnaissez un peu dans cette histoire, si vous ne perdez pas de poids ou que vous n’avez pas les résultats espérés malgré vos heures de sport, posez-vous vraiment la question. On dit souvent que manger à sa faim = manger ce dont le corps a besoin : parfois oui, parfois non. Moi si je devais manger uniquement lorsque j’ai faim, je mangerais très très très peu. Je n’encourage pas le calcul des calories même s’il peut cependant être utile pour vérifier une fois où vous vous situez et pour ajuster vos apports.

Certes, chaque métabolisme est différent, nous avons des tailles, des poids et des âges différents. Néanmoins, à moins que vous ne mesuriez pas plus d’1m40, 2000 kcal par jour c’est la moyenne pour une femme active (évidemment, je le répète, ça dépend de votre âge/taille/poids mais c’est une base) donc par pitié, oubliez les régimes à 1200 kcal, vraiment, ce sont eux qui assurent l’effet yoyo et qui bousille votre métabolisme. De plus, lorsque l’on fait du sport, et plus particulièrement de la musculation, le corps a véritablement besoin de calories, de glucides pour bien fonctionner, il lui faut du carburant.

J’espère en tout cas que ce looooong récit pourra être utile à certaines, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des témoignages, c’est le moment de vous exprimer !

Crédits photo : Shutterstock (chaoss) via Fitadium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s