Purée de noisettes

En tant que grande consommatrice de purée de noisettes, c’est l’une des choses que je rêvais de faire moi-même. D’abord, parce que rien ne vaut le fait maison et ensuite, car ça revient quand même bien moins cher : dans mon magasin bio, le pot de purée de noisettes de 350 gr est à 13-14€ alors que les 400 gr de noisettes nécessaires pour en faire un pot de 350 gr environ reviennent à 8€. L’économie est donc non négligeable.

Et maintenant que j’ai un blender assez puissant pour la réaliser, je me suis enfin jetée à l’eau et je n’ai évidemment aucun regret ! D’ailleurs, le pot est déjà malheureusement vide… Notez donc que ça vous revient moins cher, SAUF si vous videz le pot deux fois plus vite, haha.

On a besoin de quoi ?

  • 400 gr de noisettes bio
(probablement la liste d’ingrédients la plus courte de l’histoire de mon blog)

IMG_6562

Et on fait comment ?

Commencez par torréfier les noisettes. Préchauffez le four à 200 °C, sur une plaque allant au four et recouverte de papier sulfurisé, étalez les noisettes et enfournez pendant environ 10 min. Remuez régulièrement les noisettes. Vous pouvez également les torréfier à la poêle, sur feu moyen pendant 10 min aussi en remuant régulièrement.

Une fois les noisettes torréfiées, attendez qu’elles refroidissent totalement. Une fois que c’est fait, mettez les noisettes dans votre blender et mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte bien liquide (ou pas, selon vos envies). D’abord, vous aurez de la poudre de noisettes et au fur et à mesure, l’huile ressortira et votre purée se formera peu à peu.

N’hésitez pas, à l’aide d’une spatule, à racler les bords et ramener la purée au centre. Si votre blender a tendance à vide surchauffer, vous pouvez faire des pauses de temps en temps ; tout dépend du blender, je vous avoue que même avec mon Vitamix j’en ai fait, par précaution.

Une fois que vous avez la consistance désirée, versez la purée dans un pot hermétique et conservez dans l’armoire.

IMG_5323

A déguster sans modération (bon ok, avec modération quand même…) ; délicieux sur du pain accompagné de rondelles de bananes et de copeaux de chocolat noir. Je l’utilise aussi énormément pour réaliser ma pâte à tartiner choco-noisettes, un vrai régal !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s